La tablette des déluges

Une tablette mésopotamienne, datant de 1900 avant J.-C., détaille la construction d’une arche… Une nouvelle preuve de l’ancienneté millénaire du Déluge. Une tablette mésopotamienne d’argile, présentée au British Museum de Londres, vient en effet bousculer ce que l’on savait de l’Arche de Noé. En décryptant les 60 lignes en cunéiforme (la plus ancienne écriture du monde) présentes sur ses deux faces, Irving Finkel, éminent assyriologue britannique, a en effet découvert que celle-ci recélait un trésor : la description détaillée de la construction même de l’Arche, destinée à sauver de la noyade un couple de chaque espèce présente sur Terre,...

Lire la suite